Accueil La cyber-sécurité Un guide d’acquisition de données médico-légales numériques avec FTK Imager

Un guide d’acquisition de données médico-légales numériques avec FTK Imager

0
Un guide d’acquisition de données médico-légales numériques avec FTK Imager


Le contenu de cet article relève uniquement de la responsabilité de l’auteur. AT&T n’adopte ni n’approuve aucun des points de vue, positions ou informations fournis par l’auteur dans cet article.

Dans le domaine de la criminalistique numérique et de la réponse aux incidents (DFIR), l’acquisition d’une copie médico-légale du périphérique de stockage d’un suspect constitue une première étape cruciale. Ce processus implique soit une création d’image disque, soit un clonage de disque, chacun ayant ses propres objectifs et méthodologies. Dans ce blog, nous examinerons les différences entre l’imagerie disque et le clonage de disque, quand utiliser chaque méthode, et fournirons des conseils étape par étape sur la façon de créer une image disque médico-légale à l’aide de FTK Imager.

Imagerie disque vs clonage de disque

Imagerie disque

L’imagerie disque est le processus de création d’un petit à petit copier ou instantané d’un périphérique de stockage entier ou d’une partition spécifique. En imagerie médico-légale, l’objectif est de créer une copie exacte bit par bit du disque source sans apporter aucune modification aux données d’origine. Les principales caractéristiques de l’imagerie disque incluent :

Non destructif : L’imagerie disque est un processus non destructif qui ne modifie pas les données d’origine sur le périphérique source. Cela préserve l’intégrité de la preuve.

Accès au niveau du fichier : Après l’imagerie, les médecins légistes peuvent accéder et analyser les fichiers et dossiers contenus dans l’image à l’aide d’un logiciel médico-légal spécialisé. Cela permet une analyse ciblée et une récupération de données.

Préservation des métadonnées : L’imagerie disque conserve les métadonnées critiques telles que les horodatages des fichiers, les autorisations et les attributs, qui peuvent être cruciales dans les enquêtes.

Stockage flexible : Les images disque peuvent être stockées dans différents formats (par exemple E01, DD, AFF) et sur différents supports, tels que des disques durs externes ou un stockage réseau.

Clonage de disque

Le clonage de disque, quant à lui, implique la création d’une copie exacte du périphérique de stockage source, y compris toutes les partitions et l’espace non alloué. Contrairement à la copie de fichiers, le clonage de disque duplique également les systèmes de fichiers, les partitions, les métadonnées du disque et l’espace disponible sur le disque. Les caractéristiques du clonage de disque incluent :

Copie exacte: Le clonage de disque produit une copie identique du périphérique source. Il réplique tout, y compris les espaces vides et les partitions cachées.

Duplication rapide : Le clonage est généralement plus rapide que l’imagerie car il n’implique pas la création d’un fichier image distinct. Il s’agit essentiellement d’une copie secteur par secteur.

Le clonage, c’est comme faire une photocopie exacte d’un livre, avec les taches et tout. Il copie tout, même les pages vides. Ainsi, si nous avons affaire à un ordinateur entier, il copie le système d’exploitation, les logiciels et tous les fichiers, qu’ils soient utiles ou non.

Création d’une image disque médico-légale avec FTK Imager

Imageur FTK est un outil largement utilisé et fiable pour créer des images disque médico-légales. Voici les étapes pour créer une image disque à l’aide de FTK Imager :

Téléchargez et installez FTK Imager, assurez-vous d’utiliser la dernière version stable disponible et mentionnez la version et les détails du fournisseur dans les notes de cas. Il s’agit d’une bonne pratique en matière d’investigation numérique et de réponse aux incidents (DFIR), car elle garantit que vous utilisez la version la plus à jour et la plus sécurisée du logiciel et fournit une documentation importante sur les outils et leurs configurations utilisés dans vos enquêtes. . Garder les logiciels à jour est essentiel pour maintenir l’intégrité et la fiabilité de vos processus médico-légaux.

Téléchargez et installez FTK Imager sur votre poste de travail médico-légal. Il peut être téléchargé à partir de ici. Vous devrez fournir certaines informations telles que votre nom, votre adresse e-mail professionnelle, etc., et après avoir rempli le formulaire, le téléchargement démarrera automatiquement. Vous pouvez utiliser des services centrés sur la confidentialité tout en remplissant les informations. Commencez l’installation.

installer l'imageur FTK

Une fois FTK Imager installé, lancez FTK Imager en cliquant sur l’icône de l’application.

  • Dans le menu « Fichier », choisissez « Créer une image disque ».

Lecteur d'imageur FTK

Sélectionnez le périphérique source (le lecteur que vous souhaitez créer une image) dans la liste.

sélectionner la source

Spécifiez la destination de l’image :

Choisissez un emplacement et fournissez un nom pour le fichier image de sortie.

Sélectionnez le format d’image souhaité (par exemple, E01 ou DD).

Configurer les options :

Configurez les options d’imagerie telles que la compression, la vérification et l’algorithme de hachage selon vos besoins.

Démarrer l’imagerie :

Cliquez sur le bouton « Démarrer » pour lancer le processus d’imagerie.

FTK Imager créera une image disque médico-légale du périphérique source.

Verification ET VALIDATION:

Une fois l’imagerie terminée, utilisez FTK Imager pour vérifier l’intégrité de l’image à l’aide de valeurs de hachage.

Analyse:

Ouvrez l’image médico-légale dans FTK Imager ou d’autres outils d’analyse médico-légale pour examiner les données et mener des enquêtes.

N’oubliez pas de suivre les procédures appropriées de chaîne de traçabilité, de documenter vos actions et de respecter les normes juridiques et éthiques lorsque vous menez des enquêtes d’investigation numérique.

Conclusion

En conclusion, le processus d’acquisition de preuves numériques dans le domaine de la criminalistique numérique est une entreprise méticuleuse et critique. Que vous choisissiez de cloner ou d’imager un périphérique de stockage, chaque méthode répond à son objectif en préservant l’intégrité des preuves.

Le clonage, avec sa capacité à créer une copie exacte d’un système ou d’un lecteur, est inestimable dans les scénarios où la réplication est nécessaire, comme la configuration de systèmes de sauvegarde ou la récupération de données sur un matériel défaillant. Sa rapidité et sa précision en font un outil indispensable dans la boîte à outils de l’enquêteur numérique.

D’un autre côté, l’imagerie, qui s’apparente à la prise d’instantanés des données pertinentes, excelle lorsque vous devez conserver des preuves de manière médico-légale. Il permet aux enquêteurs de se concentrer sur des éléments d’information spécifiques sans s’encombrer de données redondantes ou non pertinentes.
Quelle que soit la méthode que vous choisissez, il est primordial de respecter les meilleures pratiques, de documenter méticuleusement vos actions et de garantir que l’intégrité des preuves originales est préservée tout au long du processus. En comprenant parfaitement quand et comment utiliser ces techniques, les experts en criminalistique numérique peuvent découvrir la vérité tout en préservant l’intégrité des preuves numériques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici