Accueil Cloud computing Se préparer à l’avenir de l’informatique des PME

Se préparer à l’avenir de l’informatique des PME

0
Se préparer à l’avenir de l’informatique des PME


Après avoir surmonté les confinements et les pénuries dans la chaîne d’approvisionnement, les petites et moyennes entreprises (PME) sont désormais confrontées à des défis entièrement nouveaux : licenciements, craintes de récession et un autre type d’incertitude économique.

Recherche récente Selon McKinsey, plus d’un tiers (37 %) des PME considèrent l’inflation comme leur plus grand défi, le plus élevé jamais enregistré depuis quatre décennies. La même enquête souligne que les PME se préparent à davantage de troubles : 20 % s’attendent à un ralentissement de la croissance, 50 % déclarent qu’il est difficile de pourvoir les postes vacants et près de 90 % pensent que peu ou pas de candidats qualifiés sont disponibles.

Si les équipes informatiques des PME ont internalisé une leçon au cours des dernières années, c’est que la gestion informatique moderne exige flexibilité et adaptabilité pour équilibrer les besoins actuels complexes tout en gardant l’organisation prête à répondre aux nouveaux développements et à la croissance. Gérer efficacement les nouveaux modèles de lieu de travail nécessite un engagement sans relâche à sécuriser les employés et à donner la priorité à une expérience numérique sans friction, quels que soient les facteurs externes.

UN enquête semestrielle, commandé par JumpCloud, évalue l’état de l’informatique dans les PME. Cette édition la plus récente révèle les défis et les opportunités majeurs auxquels sont confrontés les praticiens de l’informatique dans les PME, la manière dont ils réagissent à un paysage numérique en évolution rapide tout en étant confrontés à l’incertitude économique, ainsi que les meilleures pratiques sur la façon dont d’autres peuvent adopter la flexibilité, l’ingéniosité et l’innovation pour établir un nouvelle norme informatique.

Le paysage informatique en évolution

La pandémie a accéléré la transformation numérique des entreprises de toutes tailles. Trois ans plus tard, la tendance se poursuit. Les PME en particulier ont connu une transition d’environnements de type appareil unique vers une combinaison d’appareils et de systèmes. En moyenne, l’environnement des appareils des PME est désormais composé à 64 % de Windows, à 20 % de macOS et à 16 % de Linux. Les PME recherchent des alternatives aux systèmes existants : sur les 63 % des PME qui utilisent Microsoft AD ou Azure AD, 62 % les remplaceraient par quelque chose de plus flexible et plus convivial. La frontière entre les appareils appartenant à l’entreprise et les appareils personnels est plus floue que jamais, puisque 62 % des administrateurs de PME utilisent des appareils personnels pour des tâches liées au travail. Les anciens systèmes et machines filaires ont cédé la place aux applications SaaS, aux serveurs virtuels et aux réseaux sans fil. Pour répondre aux besoins de demain, les PME recherchent une pile technologique qui adopte un modèle ouvert basé sur le cloud, capable de prendre en charge l’évolution de leurs besoins.

Le rôle des administrateurs informatiques

Servant souvent de moteur qui alimente des organisations entières, les administrateurs informatiques des PME sont des transformateurs numériques au sein de leur organisation. Leurs idées critiques mettent en lumière la voie à suivre pour les organisations aux prises avec l’incertitude économique, des environnements informatiques complexes et un large éventail de responsabilités. La présente enquête suggère que les équipes informatiques d’aujourd’hui sont confrontées à des problèmes de sécurité majeurs et à des environnements informatiques complexes. Pour relever ces défis, les administrateurs informatiques se tournent de plus en plus vers les fournisseurs de services gérés (MSP) pour obtenir de l’aide avec une large gamme de services, du support technique et de la reprise après sinistre à la gestion des systèmes et au stockage dans le cloud.

Quelques conclusions clés :

La sécurité reste une préoccupation majeure : Alors que les menaces externes deviennent de plus en plus sophistiquées et fréquentes, la sécurité reste primordiale : 59 % des administrateurs informatiques des PME considèrent la sécurité comme leur plus grand défi. Les menaces externes occupent une place importante : les attaques réseau arrivent en tête de liste des préoccupations (38 %), suivies par les ransomwares (33 %), les exploits de vulnérabilités logicielles (27 %) et l’utilisation de réseaux non sécurisés (25 %).

L’outillage est complexe et coûteux : Une majorité d’administrateurs (44 %) ont besoin de trois à sept outils simplement pour faire leur travail. Malchanceux, 5 % en ont besoin de plus de 19. À mesure que les administrateurs informatiques s’adaptent à l’évolution du paysage de la gestion des appareils, des identités et des accès, les coûts de licence augmentent. Près d’un tiers (31 %) y consacrent entre 25 et 50 % de leur budget.

Une pile technologique complexe suscite des inquiétudes : La plupart des administrateurs gèrent un paysage d’appareils comprenant des appareils Windows, macOS et Linux, ce qui nécessite une approche de sécurité qui couvre tous de manière adéquate. Près de la moitié des équipes informatiques (49 %) déclarent être plus préoccupées par la sécurité de leur organisation qu’il y a six mois ; 68 % craignent que toute réduction de leur budget de sécurité n’augmente les risques pour leur organisation.

Les MSP sont de plus en plus importants et précieux : À la lumière de la réalité informatique d’aujourd’hui (la croissance des différents types d’appareils sur le lieu de travail, la prolifération accélérée des applications et des ressources auxquelles les employés doivent accéder, la sophistication croissante des pirates informatiques), de nombreuses PME recherchent le soutien des MSP. Neuf PME sur 10 (90 %) travaillent ou envisagent de travailler avec un MSP. Pour 27% des PME, un MSP gère l’intégralité du programme informatique. Et les MSP apportent de la valeur : 56 % des personnes interrogées déclarent que leur utilisation de MSP a abouti à une meilleure sécurité ; 61 % déclarent que les MSP sont à jour avec les dernières technologies, et 55 % déclarent que les MSP offrent une meilleure expérience utilisateur.

Créer des environnements informatiques résilients

Pour les petites entreprises qui manquent d’équipes ou de budgets à la taille d’une entreprise, l’informatique est au cœur de toute organisation. Ces résultats révèlent les mesures que les PME peuvent prendre pour améliorer la productivité, renforcer la sécurité et offrir de meilleurs environnements de travail aux employés et aux équipes informatiques qui les soutiennent.

Écoutez et laissez l’informatique diriger les dépenses : Les administrateurs informatiques possèdent une compréhension approfondie des besoins technologiques des organisations et de la mesure de la valeur. Les organisations doivent tenir compte de leurs recommandations, qu’il s’agisse d’investissements en cybersécurité ou de considérations de partenariat MSP.

Préparez-vous à vous adapter à divers environnements d’appareils : La mise en œuvre d’une stratégie de gestion des appareils mobiles (MDM) centralise la gestion des appareils pour les appareils Windows, macOS et Linux, garantissant ainsi des mesures et des politiques de sécurité robustes, quel que soit le système d’exploitation.

Consolider les outils : Les administrateurs informatiques expriment massivement le désir de disposer d’un outil unique pour rationaliser leurs responsabilités professionnelles. La consolidation des outils allège le fardeau des administrateurs surchargés de travail, améliorant ainsi l’expérience utilisateur, la commodité, l’efficacité et la sécurité. Cela peut également générer des économies significatives en éliminant les outils inutiles ou sous-utilisés.

Optimisez les opérations avec un MSP : Les avantages de travailler avec des MSP sont largement reconnus par les professionnels de l’informatique. Il est donc compréhensible que le marché des MSP soit si faible. projeté de connaître une croissance significative. Les organisations devraient considérer tirer parti de l’expertise des partenaires pour améliorer la sécurité, l’expérience des employés et les opérations informatiques globales.

L’écoute des équipes informatiques des PME et de leurs expériences, aspirations et préoccupations offre aux organisations une opportunité précieuse de créer un environnement informatique capable de résister à tous les défis à venir. En adoptant la flexibilité, l’adaptabilité et les informations directes de ces équipes informatiques, les PME d’aujourd’hui peuvent être résilientes alors qu’elles naviguent en toute confiance dans la transformation numérique et se préparent à la croissance future.

(Note de l’éditeur : cet article est sponsorisé par JumpCloud)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici